Traduction norvégien – français

Service de traduction spécialisée
Traducteurs professionnels natifs
Devis gratuit

Traducteurs spécialisés
Notre équipe compte 36 traducteurs pour la langue norvégienne, qui assurent 44 combinaisons de langues. 27 de ces traducteurs sont des traducteurs assermentés.
Clients privés et commerciaux
À côté des traductions vers ou de la langue norvégienne pour des clients commerciaux nous assurons également la traduction certifiée de documents officiels privés.
Garantie de qualité
Toutes les traductions vers ou du norvégien sont assurées par notre service gestion de projets selon la norme ISO 17100.
Traduction français-norvégien par des traducteurs techniques, médicaux et assermentés norvégien
 

Traductions en norvégien de textes techniques, médicaux et juridiques

La traduction correcte au niveau de la langue et de l'interprétation dans les versions norvégien-français ou français-norvégien peut constituer la base pour des avantages concurrentiels décisifs. A ce sujet, Panorama Languages s'est spécialisée dans la traduction de texte techniques, juridiques et scientifiques. Du fait de disposer d'un diplôme universitaires, nos traducteurs de langue maternelle norvégienne sont parfaitement préparés pour répondre à des exigences complexes. Des ingénieurs, médecins, juristes et universitaires d'autres spécialités traduisent vos documents, brochures ou actes officiels en faisant preuve d'une parfaite compréhension des textes, expertise et de respect pour la terminologie. Contactez notre service à la clientèle et faites établir un devis gratuit.

 

Contactez-nous!

Envoyez-nous simplement les documents à traduire comme fichier annexe et faites établir un devis. Les documents officiels doivent nous parvenir sous forme de scans. Les traductions certifiées vous seront alors retournées par courrier.

Traduction norvégien français

Télécharger les textes:

 

 

Service de traduction français-norvégien

Traducteurs assermentés d'norvégien

Êtes-vous à la recherche d'un traducteur assermenté pour la langue norvégienne? Nous proposons la traduction certifiée dans la version norvégien - français pour les domaines suivants: textes, documents et actes officiels, diplômes, certificats de travails, certificats de mariage, actes de naissance, jugements de divorce, curriculum vitae ou permis de conduire. La traduction de sites internet, logiciels, contrats, brevets, rapports de gestion, textes spécialisés ou publications scientifiques est également assurées par des traducteurs de langue maternelle norvégienne. Avez-vous besoin d'une traduction technique dans la version norvégien - français? Nos traducteurs s'occupent de vos instructions de service, modes d'emploi, brochures ou documentations techniques. Une garantie de qualité est accordée. Il vous suffit d'envoyer vos documents par e-mail à notre service de traduction pour que nous puissions procéder à l'analyse des textes.

 

Après la séparation de la Danemark, une vague romantico-nationale avec un mouvement pour la reconstruction de la vieille langue norvégienne fit son apparition. Le danois s'était entretemps consolidé comme la langue officielle dans une mesure qui entraîna une subdivision de langue norvégienne qui comprenait alors deux branches: le riksmål (langue du royaume ou norvégien standard) et le landsmål (langue nationale). Depuis 1929, la désignation officielle du riksmål est bokmål (norvégien classique) et le landsmål est souvent désigné comme nynorsk (néo-norvégien). De nos jours, les deux constituent les langues écrites officielles du norvégien.

Le bokmål est basé sur le dano-norvégien qui provient de la langue écrite danoise. Il a été adapté à la phonologie des dialectes parlés dans les régions orientales de la Norvège. Le nynorsk a été développé par le linguiste Ivar Aasen dans les années 50 du 19è siècle. Il est basé sur un recueil de différents dialectes de la Norvège de l'Ouest. Le bokmål et le nynorsk occupent officiellement le même rang. Le bokmål est plus répandu a Oslo et dans les grandes villes. Env. 10-15% de la population emploient le nynorsk, surtout sur la côte occidentale. On le trouve également dans des textes du gouvernement, dans la littérature, l'art dramatique, la radiodiffusion de service public et dans les messes.